Archives de la catégorie: Le mouillage

Le mouillage

Venez chercher votre bouée d’hivernage au local !

Suite de ce sujet évoqué par Jean-Pierre lors de l’assemblée générale : les bouées d’hivernage “normalisées” ont été commandées en gros et sont arrivées et stockées au local de l’ANG.

Il est important que tous les adhérents viennent récupérer rapidement leur bouée lors des permanence ou sinon sur rendez-vous avec un des membres du bureau (envoyez un message en indiquant vos disponibilités ou téléphonez).

Seuls les membres du bureau peuvent les distribuer après règlement des 6 euros et écriture de votre numéro de mouillage sur la bouée au marqueur (Notez que l’inscription au marqueur n’est en aucun cas prévue pour résister aux assauts du soleil et de l’eau de mer : elle n’est là que pour être certains que vous repartez avec le bon numéro de mouillage correspondant à la numérotation en cours !).

Cet hiver, chacun devra donc utiliser cette bouée numérotée de manière indélébile et résistante aux UVs et à l’eau salée de manière à ce qu’on n’ait plus comme par le passé des marquages inexistants et des bidons non identifiés sur le plan d’eau, ce qui rend extrêmement difficile tout repérage sur le plan d’eau lors des travaux.

Vous pouvez obtenir un marquage suffisamment résistant pour un hiver en utilisant une des techniques suivantes :

  • marquage à chaud : avec une panne très large de fer à souder, vous marquez directement l’empreinte des caractères dans le plastique dur de la bouée. Attention à ne pas insister trop longtemps pour ne pas risquer de percer la bouée ! Ensuite, poncez l’intérieur des caractères, et appliquez une peinture antifooling ou adaptée à un usage extérieur sur du plastique sur les marques.
  • marquage directement à la peinture antifooling sans marquage à chaud préalable : poncez pour garantir la surface d’accroche, puis appliquez de gros caractères à l’antifooling. Il ne faut pas utiliser de la peinture érodable pour cet usage mais uniquement un antifooling à matrice dure.
  • le marquage à la peinture pour pneumatiques fonctionne également mais la tenue est un peu moins bonne. Cela convient néanmoins notamment par dessus un marquage à chaud.
corps-morts Le mouillage

Consignes d’hivernage de vos lignes de mouillage

Bonjour à tous, la période de l’hivernage de vos lignes de mouillage bat son plein, et JB vous rappelle la bonne pratique à respecter pour que votre mouillage passe l’hiver tranquillement et qu’il n’y ait pas de problème, que ce soit en début de saison prochaine pour récupérer la chaîne mère, ou avant lors des opérations de réalignement de corps morts qui vont être entreprises d’ici là !

Si on veut bouger un corps mort,  il faut “saisir” la chaîne mère. Par expérience, certaines bouées d’hivernage tiennent avec une ligne de faible section (vielle drisse ou autre genre de ficelle) ce qui peut vous paraître suffisant au moment de la pose, mais il ne faut pas sous-estimer le fait que progressivement les chaînes s’envasent. Et quand on tire sur la ficelle…. Paf ! ça casse ! Et plouf tout retombe sur le fond…. Il ne reste plus alors qu’à essayer de retrouver le corps mort à l’aveuglette (opération qui a une probabilité non nulle de ne jamais aboutir, avec comme conséquence pour vous de devoir acheter un nouveau CM, sans compter la saison perdue sans mouillage).

Pour éviter les vieux bouts pourris ou ficelles fixés directement sur la lourde chaîne mère, nous vous demandons donc de laisser la totalité de vos chaines de mouillage sous l’eau (elles vont très bien se conserver au fond, légèrement envasées).

L’hivernage consiste alors à fixer à la place de votre bouée d’été un bout de bon diamètre (au moins 14mm) et d’une longueur de 6 à 10 mètres, avec à l’autre extrémité la petite bouée d’hiver. Vous aurez bien sûr pensé à marquer votre bouée d’hiver avec votre numéro de mouillage à jour (dans le doute, marquez-là à votre nom en plus).

En cas de non respect de ces consignes, l’association déclinera toute responsabilité si votre corps mort se retrouve coulé lors des opérations de maintenance de l’hiver.

N’hésitez pas à échanger avec nos responsables si vous avez des interrogations sur ce sujet.

Le mouillage Nos adhérents

Dépêche du président

Chers adhérents,

Ce week-end deux bateaux au mouillage se sont cognés l’un à l’autre. Les deux lignes de mouillage étant règlementaires il ne nous reste plus qu’à penser que les zones d’évitage des CM n’ont pas été respectées.

L’association prend en charge la responsabilité des dégâts occasionnés sur les deux bateaux à travers sa responsabilité civile.

Mercredi matin avec Alexandre BASSET à l’aide de l’annexe nous ferons plusieurs relevés de CM qui nous semblent litigieux.

Notre plan d’eau reçoit de plus en plus de bateaux, je vous demande d’être vigilants et de nous informer le plus tôt possible dès lors d’un évènement anormal.

Cette semaine nous mettrons tout en oeuvre afin de réaliser les travaux et les positionnements de CM selon le planning de notre responsable plan d’eau Christian LANIAU que je félicite pour toute la peine et difficultés rencontrées à la mise en place et réalignements de nos CM sur le plan d’eau.
Cordialement

Jean-Pierre